Archives du mots-clés: Montréal

Un marché immobilier fort en 2016

immobilier

Après quelques années plus moroses, l’année 2016 surprend avec une vigueur renouvelée dans tous les secteurs de la région de Montréal et dans tous les types de propriétés. Et oui, même dans les condos! On parle d’une hausse de 10% des ventes dans ce créneau. 23% dans les plex.

La hausse d’activité se reflète dans les délais de vente qui sont moins longs. Malgré tout cela, les prix n’ont pas trop progressé, 1% dans les unifamiliales par exemple, tandis que les copropriétés ont vu leur prix descendre de 1%.

Ce sont tout de même de bonnes nouvelles si vous pensez vendre ou acheter cette année.

 

Source: http://www.tvanouvelles.ca/2016/04/06/le-regain-du-marche-immobilier-se-poursuit

Sortie du rapport d’habitation de la SCHL pour le mois d’août

SCHL

Nous avons reçu dernièrement le rapport sur le marché de l’habitation en date du mois d’août (diffusé en septembre) pour la grande région métropolitaine de la SCHL.

Quelques faits saillants intéressants à noter:

– Depuis le début 2013, les mises en chantier accusent un baisse généralisée (de 25% et de 41% respectivement pour les construction de copropriétés et les constructions individuelles

– La construction a diminué dans tous les secteurs sauf sur la rive-sud (33% à Montréal, 60% à Laval, 17% sur la rive-nord et 8% dans Vaudreuil-Soulanges. 17% d’augmentation sur la rive-sud)

Il sera intéressant de constater l’effet de ces baisses sur les valeurs à venir.

Le ratio prix/salaire

ratiosss.jng
Avec les incertitudes qui secouent le marché immobilier canadien ces temps-ci, il est intéressant de comparer les différents marchés. On sait tous, par exemple, que Montréal n’est pas Toronto ou Vancouver. Mais quel indicateur pourrait vraiment nous permettre de comparer différentes villes en tenant compte des différences? Le ratio prix/salaire.

Nous sommes tombé dernièrement sur un billet très intéressant sur le blogue de l’immobilier de La Presse comparant les principales villes du Canada. Il n’y a pas à dire, les différences sont importantes. Bien qu’on puisse voir un recul général des ventes, la moyenne des prix ne diminue vraiment qu’en Colombie-Britannique tandis qu’on enregistre encore de fortes augmentations de prix dans le sud de l’Ontario. Au Québec, le marché est équilibré et on ne constate pas de secousse.

La dernière colonne est stupéfiante. À Vancouver, le ratio prix/salaire est à 10,2, ce qui veut dire qu’une propriété se vend plus de 10 fois les revenus d’un ménage. Imaginons une famille gagnant 80 000$ vivant dans une maison de 800 000$! Montréal à 4,6 et Toronto à 6,8 se classent bien au-dessus de la moyenne. Mais quand on se compare, on se console!

Source :http://blogues.lapresse.ca/lapresseaffaires/immobilier/2012/11/16/le-fameux-ratio-prixsalaire/#comments