Archives de la catégorie: banque

La valeur du contact humain en finance

 

 

 

 

 

 

 

Alors que les nombreuses mises à pied dans les institutions financières se cumulent, je m’interroge sur la pertinence de telles démarches…

D’une part, cette initiative est cohérente avec l’évolution du comportement du consommateur qui révèle un fort penchant pour la mobilité des services ainsi que l’émergence de nouveaux joueurs sur le marché bancaire.

Pourtant, considérant que la connaissance et la maîtrise de ses finances sont nécessaires dans la saine gestion de ses avoirs, il est légitime de se demander s’il s’agit d’une bonne alternative que de migrer vers des solutions financières essentiellement numériques.

Pour les transactions simples, ça va de soi il me semble.

Mais en fait d’hypothèque : Comment trouver LA meilleure issue dans une offre standardisée ?

Après tout, chaque individu est unique.

À qui revient donc la responsabilité d’informer, de conseiller et d’éclairer le public 😉

 

Source: http://www.journaldequebec.com/2016/06/01/des-banques-nerveuses

Le privilège du membre Desjardins hors Québec

icon

Source: ZagBank

La filiale du Mouvement Desjardins au Canada anglais, la Zag Bank, promet une épargne facile et avantageuse avec un séduisant 2,5% d’intérêt sur les économies placées dans un compte d’épargne à intérêts élevés… Tout en s’abstenant d’offrir ces mêmes produits et services aux résidents du Québec.

Bien que cette initiative suive un horizon de courte durée, la promotion réservée à nos voisins ontariens, fait envie auprès des fidèles membres de la Caisse au Québec, qui se contentent d’un maigre 0,75% d’intérêt.

Considérant que cette stratégie vise à positionner l’institution financière sur le marché concurrentiel de l’ouest du pays, pouvons-nous vraiment espérer la proposition d’une telle offre ici ?

Les hypothèques parapluies

parapluie

De plus en plus, on voit apparaître des produits hypothécaires différents. Pas nécessairement différent au sens d’innovateur. Plutôt dans le sens où le prêteur a trouvé une façon de s’avantager, souvent même à l’insu des emprunteurs.

Qu’est-ce que c’est? L’hypothèque subsidiaire, appelée communément parapluie est le fait que le prêteur enregistre un montant supérieur à la valeur réelle de la propriété. Ce faisant, il devient impossible par exemple, d’enregistrer une seconde hypothèque en cas de pépin financier. En gros, c’est une paire de menotte.

Les prêteurs détestent perdre des clients. Ils trouvent donc des manières de les conserver. Contre leur gré s’il le faut.

Source: http://sylvainpaquette.ca/encore-une-ruse-des-banquiers-pour-vous-deplumer/ http://www.protegez-vous.ca/affaires-et-societe/choisir-hypotheque/mefiez-vous-des-hypotheques-parapluie.html et http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/stephanie-grammond/201409/04/01-4797092-mince-eclaircie-pour-les-hypotheques-parapluie.php

Hausse des frais bancaires

tiroir caisse

Ching ching!

Entendez-vous la caisse enregistreuse? Plusieurs institutions financières vont passer GO prochainement et réclamer encore plus de profit. La raison? Les frais bancaires vont augmenter.

Bien sûr, on pourrait avoir tendance à diminuer l’effet de ces décisions, mais des hausses de quelques dollars par mois pour les mêmes services représentent à l’échelle du pays, des centaines de millions, voire des milliards de plus. En pure profit.

Certains estiment que les frais bancaires pourraient représenter jusqu’à 40% des profits des grandes banques. Pourquoi? Parce que ces frais de services sont justement pour des services qui ne coûtent pratiquement rien à produire. Et comme beaucoup juge que c’est du pareil au même dans chaque banque, rien n’arrivera.

Ne nous cachons pas la tête dans le sable, nous sommes dans un oligopole, où l’ensemble des banques bougent quasiment en même temps, se ressemblent tellement qu’on ne peut pas vraiment dire laquelle est laquelle ou quelles sont les forces de l’une par-rapport à l’autre. Surtout pour les comptes bancaires.

Nous sommes victimes du manque de concurrence disponible. Y aura-t-il un joueur, un jour qui viendra bousculer ce marché endormi?

Source: http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2015/04/20150425-062738.html

Un banquier demande un resserrement des règles

ed clark

Étonnante sortie récemment du dirigeant de la Banque TD Canada Trust. En effet, Ed Clark demande au gouvernement fédéral de poursuivre sa politique de resserrement des prêts hypothécaire.

Étonnante surtout car provenant d’un de ceux qui s’enrichissent le plus en collectant l’intérêt des dettes des ménages.

Reste qu’il est fort sage de modérer sa consommation, de rembourser ses dettes, d’épargner et de bien planifier sa retraite.

Source: http://affaires.lapresse.ca/economie/services-financiers/201409/16/01-4800794-la-banque-td-appelle-ottawa-a-resserrer-encore-les-prets.php